samedi 3 janvier 2015

SINDER - Expérimentation


Je ne vous avais pas encore parlé de mon premier roman. Il s’agit d’une romance érotique pour jeunes adultes en 3 tomes.  Le genre New Adult ou New Romance, comme c’est à la mode de le dire.

Comme vous vous en doutez peut-être, j’ai choisi de l’autoéditer. Pourquoi, me diriez-vous ? D’abord parce que comme je vous l’expliquais dans mon article à l’assaut des maisons d’édition , les éditeurs prestigieux sont loin d’être ouverts aux auteurs inconnus et que les petites maisons manquent de moyens de promotions.
Et puis, j’ai déjà testé les grandes maisons, l’une des plus grandes mêmes, pas pour un roman, non, pour un guide pratique. Mon livre s’est retrouvé perdu au milieu de leur imposant catalogue, aucune promotion n’a été faite, puisqu’il compte uniquement sur leur notoriété et après un an, il n’est déjà plus disponible dans aucune librairie, alors qu’il apparait toujours au catalogue.
Quant aux petites maisons, je me trompe peut-être, mais je ne suis pas convaincu qu’avec leur peu de moyens, ils puissent faire mieux que moi et mes petites mains. À savoir que ces éditeurs ne sont souvent pas plus présents en librairie que les autoéditer.
Vous me direz et les moyennes ? Ben oui, c’est peut-être la meilleure option, mais elles sont tellement débordées qu’il vous faudra attendre près d’un an pour avoir une réponse et sans doute tout autant pour finir dans leur catalogue.
Je me montre peut-être impatiente, mais j’en ai marre d’attendre pour n’être même pas sûr du résultat.

Je vous ai convaincu ? Non, peut-être pas, mais pour ce que ça intéresse, vous pourrez suivre sur ce blog, les différentes étapes de mon autoédition et ma stratégie promotionnelle. En attendant, voici le résumé de SINDER - Tome 1 - Expérimentation.






Image hébergée par servimg.com




(en anglais sin signifie péché et sinder signifie cendre)

Une rumeur peut faire de vous quelqu’un de populaire, quelqu’un de dangereux. Une rumeur peut tout changer.
Ses yeux noirs trop grands et trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. On raconte que ses parents sont en prison, qu’elle a tabassé à mort un mec qui a osé se moquer de son prénom. Elle, c’est Sandre River.
Il est le beau rugbyman populaire. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Cheparde, celui qui fait baver d’envie toutes les filles. Lui, c’est Josh Anderson.
Jamais, Sandre ne reconnaitra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones sont en ébullitions. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies. « Tu veux un conseil, trouve-toi une fille, n’importe laquelle, vide tes bourses et remet la machine à penser en route. »



Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance à une incroyable histoire d’amour ?
Avertissement : Ce roman pour jeunes adultes comporte des scènes de sexe explicites.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire