mardi 2 décembre 2014

L'agent littéraire


Je ne sais pas vous, mais moi, j’aime assez savoir comment ça se passe à l’étranger et en particulier aux States. Oui, j’avoue, je suis fascinée par notre géant américain.

C’est donc en faisant quelques recherches que j’ai découvert l’existence des agents littéraires. Car là-bas, on ne se cherche pas une maison d’édition, mais un agent. Bon comme ça, le job peut paraitre un peu crapuleux, mais quand on y regarde de plus près, c'est loin d'être con ! Avoir quelqu’un qui croit en votre travail et qui vous dénichera la meilleure maison, vous négociera le meilleur contrat, moi j’en veux bien un ! Mais quand on sait que c’est aussi difficile à trouver qu’un éditeur en France, on se dit qu’au final, ils ne sont pas mieux logés que nous, nos amis américains. Et c'est rassurant !

Bon, vous allez me dire, mais pourquoi, elle nous parle de ça ? On s’en fout, vu que ça ne marche pas comme ça chez nous. Et ben, vous savez quoi, chez nous aussi ça existe. Alors, c’est tout aussi difficile à s’en dégoter un, mais comme on dit « qui ne tente rien n’a rien », donc en voilà quelques-uns des plus connus : Pierre Astier, Virginia López-Ballesteros, Susanna Lea

Si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à me le faire savoir, je les rajouterai.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire